Tout ce qu’il faut savoir sur le permis moto A2

Photo of author

Rédigé par Jeannot

Le permis moto A2 est un sésame indispensable pour les amoureux de deux-roues qui souhaitent prendre la route en toute légalité. Dans cet article, nous allons vous présenter les spécificités du permis A2, les conditions à remplir pour l’obtenir et les différentes étapes à suivre.

Qu’est-ce que le permis moto A2 ?

Le permis A2 fait partie des catégories de permis de conduire dédiées aux motocycles. Il autorise la conduite de certains types de véhicules motorisés sur deux ou trois roues. Plus précisément, il permet de piloter :

  • Des motos avec une puissance maximale de 35 kW (47 chevaux) et dont le rapport poids/puissance ne dépasse pas 0,2 kW/kg.
  • Des scooters et tricycles avec une puissance maximale de 15 kW (20 chevaux).

Ce permis est accessible dès l’âge de 18 ans et s’adresse principalement aux jeunes conducteurs ainsi qu’aux personnes n’ayant jamais conduit de moto auparavant.

Les conditions d’accès au permis moto A2

Pour prétendre à passer le permis moto A2, plusieurs conditions doivent être remplies :

  1. Être âgé d’au moins 18 ans le jour de l’examen pratique.
  2. Posséder un permis de conduire valide, de catégorie B (automobile) ou A1 (moto légère), depuis au moins deux ans. Si ce n’est pas le cas, il faudra d’abord passer ces permis avant de se présenter à l’examen du permis A2.
  3. Obtenir un certificat médical d’aptitude délivré par un médecin agréé par la préfecture.
  4. Suivre une formation théorique et pratique dans une école de conduite ou auprès d’un formateur indépendant.

La formation théorique : le Code de la route

La formation théorique consiste à apprendre les règles du Code de la route, spécifiques aux motos et aux scooters. Le candidat doit notamment s’informer sur les panneaux de signalisation, les règles de circulation et les obligations en matière d’équipement. Il est possible de suivre cette formation en auto-école, en ligne ou en travaillant seul à l’aide d’un livre ou d’une application.

Une fois la formation théorique achevée, le candidat doit passer l’épreuve du Code de la route. Cette épreuve consiste en un QCM de 40 questions, dont il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses pour être reçu.

examen en école de moto

La formation pratique : la conduite

La formation pratique vise à enseigner les bases de la conduite d’une moto ou d’un scooter, ainsi que les techniques spécifiques à ces véhicules (équilibre, freinage, changement de vitesse…). Elle se déroule généralement sur une piste fermée avec un moniteur diplômé et comprend :

  • Des exercices de maniabilité, tels que slaloms, évitements d’obstacles, demi-tours, etc.
  • Des leçons de circulation, pour apprendre à circuler en ville, sur route et sur autoroute, et à maîtriser les différentes situations de conduite (dépassement, croisement, insertion…).
  • Un enseignement sur la sécurité routière, abordant les risques liés à la conduite d’une moto et les comportements à adopter pour les réduire.

La durée de cette formation pratique varie en fonction des besoins et du niveau du candidat. En moyenne, il faut compter entre 20 et 30 heures de cours pour être prêt à passer l’examen.

L’examen pratique du permis moto A2

L’examen pratique du permis moto A2 est divisé en deux parties : l’épreuve hors circulation (plateau) et l’épreuve en circulation (route). Le candidat ne peut se présenter à l’épreuve en circulation qu’après avoir réussi l’épreuve hors circulation.

L’épreuve hors circulation (plateau)

Cette épreuve consiste à réaliser une série de manœuvres sur un parcours balisé, en présence d’un examinateur. Le candidat doit démontrer sa maîtrise de la moto et sa capacité à la manier avec précision et fluidité. Les exercices sont les suivants :

  • Parcours lent, où il faut maintenir l’équilibre à basse vitesse.
  • Parcours rapide, incluant des slaloms, des freinages d’urgence et des évitements d’obstacles.
  • Demi-tour, à effectuer en marche arrière ou en poussant la moto à pied.

Pour réussir cette épreuve, le candidat ne doit commettre aucune faute éliminatoire et obtenir un nombre suffisant de points (au moins 14 sur 20).

L’épreuve en circulation (route)

Cette épreuve se déroule sur route ouverte, en circulation réelle. Le candidat doit piloter sa moto en respectant les règles du Code de la route, sous le contrôle d’un examinateur qui le suit à bord d’une voiture. L’épreuve dure environ 35 minutes et comprend des situations variées : conduite en ville, sur route et sur autoroute, intersections, dépassements, changements de direction…

Pour être reçu à cette épreuve, le candidat doit là encore ne pas commettre de faute éliminatoire et obtenir un score minimum de 21 points sur 27 possibles.

En cas de succès à ces deux épreuves, le candidat se voit attribuer son permis moto A2. Il peut alors conduire les véhicules autorisés par cette catégorie et profiter pleinement de la liberté offerte par la moto.